Suivez nous

Non vérifié

Amzazi saisit la HACA pour une pub d'Addoha jugée "dégradante" pour les enseignants

maroc

Le ministre de l'Éducation nationale a demandé le 30 mai à la HACA la suspension d'une publicité du groupe immobilier Addoha véhiculant une image "dégradante" du corps enseignant, selon Saïd Amzazi.
Said Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, a saisi par écrit le mercredi 30 mai, la Haute Autorité de la Communication audiovisuelle (HACA) pour la suspension d’une publicité d’Addoha véhiculant une image « négative » et« dégradante » du corps enseignant.
Diffusée depuis le début du ramadan, la pub met en scène l’actrice Dounia Boutazout incarnant une enseignante de mathématiques qui demande à ses élèves de résoudre l' »équation »,d’un homme touchant 3000 dirhams par mois et souhaitant acheter une maison. La prof marmonne que ses élèves « ne trouveront jamais la solution », car cela fait dix ans qu’elle fait des maths qu’elle ne l’ait toujours pas trouvé. Finalement, un des élèves réussit à résoudre l’équation : la formule proposée par la société immobilière Addoha. Boutazout prend alors son sac et quitte prématurément sa salle de classe, laissant ses élèves livrés à eux-mêmes.
Le ministre estime que cette pub renvoie « une image stéréotypée, négative et dégradante pour la dignité des enseignants » rapporte Telquel Arabi citant la lettre de Saïd Amzazi. Et d’ajouter que la réclame « les présente comme des personnes qui ne se soucient ni du cours ni des intérêts des élèves

Lien vidéo

Amzazi saisit la HACA pour une pub d'Addoha jugée "dégradante" pour les enseignants

Laisser un commentaire
Nom:
Courrier électronique:
Commentaires:
Code de sécurité:
13 + 2 =