تابعونا

تم التحقق منه

Maroc : un journaliste de France Inter expulsé sans raison légale

Saoudi

Maroc : un journaliste de France Inter expulsé sans raison légale

Reporters sans frontières (RSF) dénonce l’expulsion d’un reporter de France Inter venu faire un reportage sur les migrants victimes de déplacement forcé et demande la restitution immédiate de son matériel.
Journaliste pour France Inter, Sébastien Sabiron était venu à Tanger pour réaliser un reportage sur la répression et le déplacement forcé de migrants subsahariens vers le sud du Maroc. Quarante-huit heures à peine après son arrivée, c’est lui, le reporter qui a été expulsé du pays, par le premier vol pour la France le vendredi 21 septembre 2018.

Le reporter de la radio du service public français était en train de réaliser des interviews de migrants dans un quartier de Tanger avec sa fixeuse franco-marocaine, Hasna Belmekki, lorsqu’ils ont été interpellés par un agent du ministère de l’Intérieur. “Sans connaître mon identité, il m’a dit que je n’avais pas le droit d’interviewer des migrants car ils étaient clandestins” explique Sébastien Sabiron. L’agent s’est ensuite accroché à son sac de reportage, l’a déchiré, avant de menacer le journaliste et sa fixeuse de son taser et de les emmener au poste de police, où ils ont été interrogés pendant six heures. “Officiellement, nous n’étions pas en état d’arrestation, mais on a finit par me signifier que je devais partir avec le premier vol” explique encore Sébastien Sabiron à RSF. Aucune mesure particulière n’a été prise contre sa fixeuse, détentrice de papiers d’identités marocains. Le journaliste français a lui été reconduit à l’aéroport et contraint d’y passer la nuit. Les services des douanes lui ont confisqué son matériel d’enregistrement.

Officiellement, les autorités marocaines reprochent au journaliste de ne pas avoir obtenu d'autorisation préalable de travailler. Or, les seules demandes d’autorisation de reportage disponibles pour les journalistes sur le site du Centre cinématographique marocain ne concernent que les équipes de télévision et ne s’appliquaient donc pas au journaliste de France Inter. Les équipes de RSF ont tenté, en vain, de joindre le cabinet du Wali, qui a décidé de l’expulsion du journaliste, pour avoir de plus amples explications.

“Nous dénonçons fermement l’expulsion de Sebastien Sabiron qui ne repose sur rien, si ce n’est la volonté de l’empêcher d’enquêter sur un sujet sensible et délicat pour les autorités marocaines, déclare RSF. Aucun texte n’oblige les journalistes de presse écrite ou de radio à demander des autorisations préalable pour travailler. En revanche, entraver le travail d’enquête d’un journaliste sur des questions d’intérêt général est une atteinte à la liberté d’informer,” dénonce l’organisation qui demande par ailleurs la restitution au plus vite du matériel de reportage du journaliste.

Cet incident s’ajoute aux nombreuses entraves auxquelles doivent faire face les journalistes qui couvrent les questions migratoires, déjà constatées par RSF.

Le Maroc se situe à la 135e place sur 180 au Classement mondial de la liberté de la presse en 2018.

صور أو مقاطع فيديو

Maroc : un journaliste de France Inter expulsé sans raison légale
تاريخ الخرق : Sep 22 2018

اترك تعليق
الاسم:
البريد الإلكتروني:
التعليقات:
الكود الأمنى:
10 + 3 =