تابعونا

تم التحقق منه

La presse interdite de couvrir le procès du conducteur du train qui a déraillé

Salé

Un vrai scandale et une flagrante atteinte à la liberté de la presse au Maroc. Selon nos confrères de Médias24, les journalistes et photo-reporters ont été interdits, ce mardi, 30 octobre, d’accéder à la salle d’audience au tribunal de première instance à Salé où se déroule le procès du conducteur du train TNR9 qui a déraillé le 16 octobre 2018 tuant 10 voyageurs et blessant 125 autres.

A noter que le procès – – de cette tragédie – – tant attendu par les familles des victimes est public et non à huis-clos.

“Tous les journalistes ont été interceptés à l’entrée du tribunal et ce même s’ils présentent la carte de presse”, signale dans une brève Médias24.

Interrogés sur place, des éléments des forces de l’ordre indiquent tantôt qu’ils n’ont aucune directive quant à la couverture de ce « procès sensible », tantôt qu’il faut justifier « d’une autorisation du tribunal », ajoute la même source.

صور أو مقاطع فيديو

La presse interdite de couvrir le procès du conducteur du train qui a déraillé
تاريخ الخرق : Oct 30 2018

اترك تعليق
الاسم:
البريد الإلكتروني:
التعليقات:
الكود الأمنى:
15 + 8 =