تابعونا

تم التحقق منه

Fake vidéo d’Oulad Ziane: lourds accusation contre le diffuseur

casablanca

. Des vidéos de crimes crapuleux commis à l’étranger sont souvent copiées, pour être immédiatement «collées» sur le dos du Maroc par certains internautes malintentionnés. Dernier exemple en date, le faux crime de la gare routière Oulad Ziane. Son diffuseur risque très gros.
Jeudi dernier, un homme de 42 ans a été arrêté à Oujda par les services locaux de la police judiciaire, qui le soupçonnent d’être l’auteur de la diffusion et du partage, sur les réseaux sociaux, de la vidéo d’un crime commis en Amérique latine, et qu’il a faussement et délibérément situé au Maroc, précisément à la gare routière Oulad Ziane de Casablanca.
Selon le quotidien Al Ahdath Al Maghribia du mercredi 31 juillet, de lourds chefs d’accusation pèsent sur le prévenu qui, obnubilé apparemment par le seul souci d’engranger le maximum de «likes», n’a pas bien mesuré la gravité de son acte. En effet, selon le quotidien arabophone, les charges retenues contre lui peuvent conduire à une longue peine de prison, suite à cette fake vidéo, pour «diffusion d’information mensongère sur un crime dont il est conscient qu’il s’est déroulé en Amérique latine et non au Maroc, atteinte à la stabilité et à la sécurité du pays à travers la diffusion d’images qui peuvent créer une panique voire une épouvante chez les citoyens.»
Pire, ces actes sont considérées comme portant atteinte à la police et l’Etat à travers la «dévalorisation de l’institution sécuritaire du pays, dont il est insinué qu’elle n’est jamais sur le terrain, et des efforts fournis par l’Etat dans sa lutte inlassable contre le crime.» In fine, «la diffusion de telles images d’une rare violence peut avoir des effets dévastateurs sur la jeunesse».
En attendant les résultats de l’enquête en cours sous la supervision du parquet, d’autres personnes qui auraient contribué à la diffusion et au partage de ladite vidéo sont activement recherchées.
Pour rappel, ce n’est pas la première fois que ce genre de fake vidéos est diffusé sur les réseaux sociaux, puis attribué au Maroc à travers des techniques qui consistent à effacer la voix originale pour la remplacer par une autre en darija locale. Ces pratiques trompeuses visent, selon Al Ahdath, à engranger un nombre important de partages et de «likes».



Kiosque360

صور أو مقاطع فيديو

Fake vidéo d’Oulad Ziane:  lourds accusation contre le diffuseur
تاريخ الخرق : Aug 01 2019

اترك تعليق
الاسم:
البريد الإلكتروني:
التعليقات:
الكود الأمنى:
13 + 6 =

تقارير إضافية

شكاية قضائية ضد فيديو للحاج يونس

09:36 Oct 30, 2018

المملكة المغرببة, 4.07 Kms

بستاني بقناة “دوزيم” يحصل على بطاقة الصحافة

21:06 Feb 18, 2016

استديو القناة الثانية بعين السبع, 4.07 Kms

الهاكا تنبه الأولى والثانية لكثافة إشهار رمضان

20:35 Jul 28, 2019

المملكة المغربية, 4.07 Kms

الهاكا تعاقب "علما "راديو مارس

19:22 Jul 29, 2019

المملكة المغربية, 4.07 Kms

الشرطة القضائية تحقق مع صمد عياش

18:05 Aug 16, 2015

الدار البيضاء, 4.07 Kms