تابعونا

تم التحقق منه

Les blagues sur le coronavirus mènent en prison

Maroc

Début avril, une jeune Marocaine, confinée à Merzouga, réalise un petit sketch filmé dans un salon, qu’elle poste sur le réseau social Tik Tok, fait savoir Human Rights watch. Dans la vidéo de 15 secondes, on voit la jeune femme imiter la "Caïda Houria", une femme en uniforme qui a acquis une notoriété pour sa manière unique de remonter les bretelles aux Marocains qui violent les consignes de confinement. Un chef-d’œuvre qui fait sourire plus d’un.

Mais la jeune femme sera arrêtée quelques jours plus tard. Condamnée à deux mois de prison ferme, elle séjourne désormais à la prison d’Errachidia. Il lui est reproché d’avoir porté un treillis, en violation de l’article 382 du code pénal qui interdit de "porter publiquement, sans droit, un uniforme réglementaire".

صور أو مقاطع فيديو

Les blagues sur le coronavirus mènent en prison
تاريخ الخرق : May 19 2020

اترك تعليق
الاسم:
البريد الإلكتروني:
التعليقات:
الكود الأمنى:
16 + 5 =