تابعونا

تم التحقق منه

Prison ferme pour atteinte à la religion islamique

Safi

Un homme a été condamné à 6 mois de prison ferme et à une amende de 3 000 dirhams, pour avoir publié sur son compte Facebook des caricatures jugées blasphématoires.

Né en 1967 et père de 2 enfants, il a été reconnu coupable par la Cour d’appel de Safi d’avoir intentionnellement insulté et porté atteinte à la religion islamique à travers un dessin caricatural intitulé "si les prophètes vivaient à notre époque".

Pour l’Association marocaine des droits de l’homme, la peine demeure injustifiée du moment que le cinquantenaire "n’a fait que partager le post sur le même réseau social sans ajouter aucun commentaire", a fait savoir le site Lakome.

L’Association, qui remet en question le bien-fondé de l’accusation, a souligné que "l’homme fait l’objet d’un jugement arbitraire et a été condamné à deux reprises selon l’article maudit 267 du Code pénal marocain", qui avait fait tant de victimes parmi les citoyens marocains et les militants associatifs.
Tout en demandant le retrait de l’article 267, qui sanctionne sévèrement la liberté d’expression, l’Association a appelé à remettre en liberté le cinquantenaire ainsi que l’ensemble des personnes victimes de cette loi répressive, ajoute le site.
تاريخ الخرق : Aug 13 2020

اترك تعليق
الاسم:
البريد الإلكتروني:
التعليقات:
الكود الأمنى:
13 + 3 =