تابعونا

لم يتم التحقق

Maria Ressa, l’ennemie publique du pouvoir philippin

Philipines

Femme, journaliste et défenseuse de l’Etat de droit, la rédactrice en chef du site d’information « Rappler » a tout pour ulcérer le président philippin, Rodrigo Duterte, dont elle ne cesse de dénoncer la dérive autoritaire et meurtrière.

L’orthographe compte en presse écrite, surtout aux Philippines. C’est l’utilisation par mégarde d’une lettre pour une autre, une coquille comme on dit dans la profession, par un de ses journalistes qui pourrait valoir la prison à Maria Ressa, la rédactrice en chef du site d’information Rappler. La rançon pour avoir inlassablement dénoncé les pratiques du populiste président de la république, Rodrigo Duterte, et mis en lumière la sanglante dérive de l’archipel sous sa coupe.

Aux Philippines, « Rodrigo Duterte ne respecte ni les droits de l’homme ni la Constitution »
L’affaire n’est que l’un des neuf dossiers judiciaires que le pouvoir a mis en travers de son chemin, pour fraude fiscale ou diffamation, auxquels s’ajoutent les fréquentes menaces physiques envers ses reporters et les e-mails insultants qu’elle reçoit, jusqu’à 90 par heure. « C’est le supplice de la mort par mille coupures », constate d’un ton amer, mais jamais résigné, la femme aux cheveux courts derrière ses lunettes sans monture. Impossible de faire abstraction de cet acharnement, même si le travail continue. Adoucir le ton serait vendre son âme : « Si je renonçais, je ne serais plus moi-même. »

Pour une simple faute d’orthographe, elle risque donc jusqu’à six ans de prison si sa condamnation, tombée en juin, est confirmée en appel. En cause, un article publié en 2012, quelques mois seulement après le lancement du site, qui évoque les connexions de Renato Corona, le président de la Cour suprême d’alors, avec un homme d’affaires, Wilfredo Keng. Le plus haut magistrat, lit-on, utilisait les véhicules de cet homme dont une note du renseignement affirme qu’il est mêlé à une affaire de meurtre et au trafic de drogue et d’êtres humains.

صور أو مقاطع فيديو

Maria Ressa, l’ennemie publique du pouvoir philippin
تاريخ الخرق : Sep 18 2020

اترك تعليق
الاسم:
البريد الإلكتروني:
التعليقات:
الكود الأمنى:
18 + 9 =